Jacques Follorou, Le Monde